Lancement officiel de l'autostop organisé

Posté le 12/01/2018 - Mobilité
0 commentaire


Le premier service d’auto-stop organisé crée en France par des collectivités locales est baptisé « Rezopouce ». Il a été lancé ce jeudi 30 novembre 2017 à Voreppe.

Un pouce tendu sur la forme d’une voiture verte. Le logo de « Rezopouce » est pour le moins explicite. Outre une contribution évidente à la limitation de la pollution, ce nouveau service de mobilité vise à encadrer et plus sécurisé la pratique de l’autostop. Jean-François Gaujour, vice-président en charge du transport et des déplacements sur le Pays Voironnais met en avant les avantages de ce réseau pour « les zones rurales peu habitées ou en complément des passages peu nombreux de certains bus ».

Du Pays Voironnais à la Chartreuse

Plusieurs communes expérimentent le dispositif : Voreppe, La Sure en Chartreuse, Saint Joseph de Rivière, Saint-Laurent du Pont, Entre-Deux-Guiers, Miribel-les-Echelles, Saint-Christophe la Grotte, Saint-Jean de Couz, Saint-Thibaud de Couz, Voiron, Tullins, Morette, Saint-Etienne de Crossey.


rezopouce 4.JPG

Des logos identifiables

Que vous soyez conducteur comme passager, il suffit d’avoir 16 ans minimum et de s’inscrire gratuitement sur la plateforme internet www.rezopouce.fr ou en mairie. Une carte d’identifiant avec photo et numéro d’inscrit vous sera remise.

Les conducteurs colleront ensuite un autocollant Rezopouce sur le pare-brise et pourront prendre des autostoppeurs aux arrêts spécifiquement aménagés et signalés par le logo du réseau. Tous les arrêts sont recensés sur www.rezopouce.fr

Les autostoppeurs se rendent aux arrêts du réseau avec des affiches de leur destination qui sont imprimables également sur le site. Le transport est gratuit mais si le trajet est long et récurrent, le passager peut participer à hauteur de 5 centimes du kilomètre.

Si le dispositif est concluant, il sera étendu à d’autres communes iséroises.  


rezopouce 1.JPG