Histoire et récits

Repères et Traces

L’empreinte des Chartreux

Présents depuis plus de 9 siècles dans leur monastère de la Grande Chartreuse, les pères chartreux ont marqué l’histoire et l’économie du territoire.

Bornes et Frontières

Plus de six siècles durant, la Chartreuse a tenu lieu de frontière : entre le Dau- phiné et la Savoie, puis entre la France et les territoires de Sardaigne. Drôle de frontière en vérité, au tracé discuté interminablement… et dont armées et contrebandiers se sont moqués.

L’archéologie du vivant

Ours des Cavernes – un gisement exceptionnel en Europe

La découverte en 1988 d’une quantité exceptionnelle d’ossements d’ours à la Balme à Collomb dans les falaises du mont Granier constitue un site paléonto- logique d’une grande richesse ; à la fois au plan scientifique, pédagogique et touristique.

Le site préhistorique de l’Aulp du Seuil

Plusieurs  abris sous bloc, situés dans le vallon de Marcieu, à 1700 m d’altitude, ont été découverts dans les années 1980-1990.Des niveaux d’occupation préhistorique, allant du Mésolithique à l’âge du Fer, ont été mis en évidence. Un référentiel a pu ainsi être établi pour le milieu alpin concernant les évolutions environnementale et culturelle, le pastoralisme, les problématiques de circulation et d’exploitation des territoires.

 

La littérature en tant que témoignage

L’attrait du monastère a suscité les premières formes de tourisme marqué par l’arrivée de pèlerins et visiteurs. Nombres d’entre eux ont laissé des récits de voyage qui sont autant de traces et de regards sur la Chartreuse au fil des époques. Dumas, Stendhal, Claudel et bien d’autres ont décrit cette Chartreuse et ses paysages.

 

L’Histoire par l’Architecture

Châteaux forts et demeures seigneuriales

Le massif de Chartreuse fut longtemps le théâtre de conflits entre comté de Savoie et Dauphiné. De nombreux châteaux et maison fortes y sont édifiés afin de mieux asseoir le pouvoir politique et militaire de ces deux territoires. Au 19ème s. ce sont des forts mili- taires qui sont disposés sur les contreforts du massif à des fins stratégiques pour protéger la vallée contre d’éventuelles invasions.

Les édifices religieux et lieux de cultes

L’histoire du massif de Chartreuse est marquée par le monastère de la Grande Chartreuse, son principe d’organisation et son architecture. Il a essaimé à Currière, à Chalais, et les églises des villages ont bien souvent été bâties ou entretenues avec la contribution des chartreux.