Instances de concertation

Aux côtés des instances de décisions, le Parc naturel régional de Chartreuse dispose également d’instances de concertation.

Ces instances de concertation ont pour objectifs d’être une force de propositions pour les représentants des collectivités réunis au sein du comité syndical.

Au Parc naturel régional de Chartreuse il s’agit du :

> Conseil scientifique
> Comité consultatif de la Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse

Le Conseil scientifique du Parc naturel régional de Chartreuse

Créé par délibération du Bureau du Parc le 19 juin 2010 et installé le 6 juillet 2010, le second conseil scientifique du Parc comporte 14 membres (liste ci-dessous). Il diffère du premier conseil installé en octobre 1999 dans le sens d’une diminution des membres (14 au lieu de 22) et par un rééquilibrage au profit de disciplines non naturalistes et plus transversales (Agronomie des systèmes agro-pastoraux de montagne, Economie territoriale…).
Le constat d’un manque actuel dans les domaines sociologique, ethnographique et philosophique laisse la possibilité d’élargir le conseil à 2 ou 3 personnes supplémentaires.

Le Conseil scientifique du Parc a pour principale finalité d’aider les élus dans la mise en oeuvre du projet de territoire, dans une perspective de développement. L’action du Conseil scientifique s’inscrit aussi dans l’objectif de développer la mission d’expérimentation et d’innovation des Parcs, notamment en améliorant l’articulation entre le Parc (élus, acteurs, équipe technique) et les dispositifs de recherche et d’innovation (Universités, pôles de compétitivité, etc.).

 

Le Comité consultatif de la Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse

Le comité consultatif se réunit deux fois par an et donne son avis sur le fonctionnement, le budget de la Réserve, sur sa gestion, notamment en matière de chasse et sur les conditions d’application des mesures prévues au décret du 1 er octobre.

Il valide le Plan de gestion de la Réserve, peut faire procéder à des études scientifiques et recueillir tout avis en vue d’assurer la conservation, la protection ou l’amélioration du milieu naturel de la Réserve. Le Préfet s’appuie sur ce comité pour prendre les décisions relatives à la Réserve et à son fonctionnement.