Archéologie

Fouilles archéologiques de l’Aulp du Seuil – Hauts de Chartreuse

Les fouilles archéologiques de l’Aulp du Seuil s’inscrivent dans un programme  de  recherche  portant  sur  l’étude  des  peuplements  des  paléomilieux  alpins depuis les derniers chasseurs-cueilleurs du Paléolithique jusqu’aux premiers pasteurs-cultivateurs du Néolithique.

Plusieurs abris sous bloc, situés dans le vallon de Marcieu, à 1700 m d’altitude,   ont été découverts dans les années 1980-1990. L’un de ces abris fait l’objet, depuis 1994, d’une campagne de fouilles programmées dirigées par P. Bintz, puis D. Pelletier. Des niveaux d’occupation préhistorique, allant du Mésolithique à l’âge du Fer, ont été mis en évidence.

Grâce aux études pluridisciplinaires réalisées, un référentiel a pu être établi pour le milieu alpin concernant les évolutions environnementale et culturelle, le pastoralisme, les problématiques de circulation et d’exploitation des territoires.

Outre les abris de l’Aulp du Seuil, le secteur de l’Alpe présente un fort potentiel archéologique, en cours d’évaluation.

Villa gallo-romaine – La Buisse

Cette villa gallo-romaine, découverte fortuitement en 1841 dans le parc du château de La Buisse, est classée Monument Historique depuis 1959. La documentation écrite du 19ème s., rendant compte des résultats des différents sondages effectués, témoigne de la découverte d’une importante villa dotée de thermes. Ces derniers comportent une très grande piscine, installée sur une terrasse soutenue par d’imposants murs de soutènement, aujourd’hui visibles, et entourée de portiques, ainsi qu’un petit bassin, détruit. L’eau est acheminée par un canal voûté, enduit de mortier hydraulique (tuileau), repéré au 19ème s. à plusieurs endroits.

En l’absence de fouilles archéologiques récentes, et au vu des vestiges décrits    au 19ème s., on peut affirmer que c’est la partie résidentielle (pars urbana), fort luxueuse, de la villa qui a été révélée, construite sur des terrasses. Le mobilier archéologique découvert atteste une occupation dès le 1er siècle après J.-C.